Comment capitaliser sur les softskills de vos collaborateurs ?

09/12/2021

Notre monde est en pleine mutation avec l’arrivé de l’intelligence artificielle, de l’automatisation, de la robotisation. Or les compétences douces, appelées dans le jargon softskills ne seront pas pour le moment remplacées par ces technologies. L’entreprise mise donc sur ces compétences pour assurer son futur.

C’est bien beau ce discours, mais Softskills, I don’t understand !

C’est simple ! Les softskills sont les compétences humaines et comportementales que tout un chacun possède. Chacun de nous a les graines pour les développer. Cependant en fonction de notre éducation, de notre parcours de vie, les graines se sont plus ou moins développées en fleurs, certaines n’ont même pas bourgeonné. Bref, c’est un long travail de les développer, un effort de tous les jours. De plus, tous les softskills ne se développent pas de la même façon. Pour développer la confiance en soi, on peut adopter la technique des petits pas, c’est-à-dire que l’on se met des challenges que l’on pourra réussir. Pour développer la gestion du stress on va faire appel à des techniques de respiration, par exemple.

Certaines de ces compétences, comme l’écoute, l’empathie, servent à améliorer le service rendu aux clients, d’autres révèlent la capacité de s’adapter et  d’apprendre à apprendre. Dans un monde où tout bouge, où tout change, ces dernières vont être très prisées des entreprises.

Je pense que j’ai compris ! Mais avez-vous d’autres exemples de softskills ?

Oui, voici une liste : la capacité à résoudre des problèmes, la capacité à accepter le changement, la confiance en soi, l’intelligence émotionnelle, l’empathie, l’art de communiquer, la gestion du temps, la gestion du stress, la créativité, l’esprit d’entreprendre, l’audace, la motivation, la vision (capacité de voir l’objectif à atteindre), la présence (on passe parfois un temps fou perdu dans nos pensées), le sens du collectif, la curiosité,…

Ah oui, cela fait un sacré morceau ! Mais concrètement, comment je fais pour utiliser les softkills de mes collab ?

Pour capitaliser sur les softskills de ses collaborateurs, vous pouvez mettre en place différentes pistes telles que  :

Des outils collaboratifs pour que tous les talents puissent s’exprimer en utilisant des logiciels du type Slack, Trello,…
Mettre en place un management tourné vers son équipe. Cela signifie :

Prendre des décisions en équipe ;
Identifier et résoudre les problèmes tous ensemble (identification des problèmes et leurs résolutions par les collaborateurs) ;
Faire preuve de reconnaissance : valoriser les bonnes actions de manière individuelle. Mais aussi débriefer systématiquement les erreurs pour définir des processus d’amélioration ;
Etre ouvert aux feedbacks de vos collaborateurs et apporter des réponses concrètes si besoin ;
Respecter la parole de chacun ;

Développer une culture où l’opinion de chacun compte et où le talent de chacun peut s’exprimer. Des espaces de liberté sont nécessaires pour que les softskills puissent se révéler pleinement ;
Par une politique de formation. Certaines personnes ont vécu des choses comme les échecs qui ne leur ont pas permis de développer la confiance en eux, certains n’ont pas appris à écouter, à faire l’effort de comprendre, certains ont dû mal à gérer le changement, à prendre la parole en public. Tout cela peut se travailler en formation. Là l’entreprise a sa carte à jouer pour capitaliser davantage demain sur les softskills de ses collaborateurs. Elythe peut vous accompagner dans ces domaines.

 

Partager cet article