Bénéficier de l’aide du gouvernement pour vous former FNE-Formation ?

19/10/2021

Vous avez besoin de développer les compétences de vos collaborateur pour rebondir après la crise du COVD, le gouvernement vous accompagne pour former vos salariés gratuitement grâce au dispositif FNE-Formation.

 

Quel est mon interlocuteur pour déposer un dossier FNE ?

Le FNE-formation est géré par votre OPCO. Une enveloppe est allouée pour chaque OPCO. La prise en charge n’est pas automatique, cela dépendra des fonds qui restent au moment de votre prise en charge.

 

 

 

Quelle est la durée du dispositif ?

Le dispositif est valide jusqu’au 31/12/2021, mais les OPCO vont arrêter les saisis de dossier avant cette date. Les actions de formations doivent se terminer avant fin 2022.

 

Quoi financer ?

Avec le FNE, vous pouvez financer des parcours formation, bilan de compétences ou VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

 

Quelles sont les entreprises éligibles ?

Le dispositif est ouvert pour tous les secteurs :

- aux entreprises placées en activité partielle (droit commun ou longue durée)
- aux entreprises en difficulté au sens de l’article L. 1233-3 du code du travail (hors cas de cessation
d’activité, à l’exception de celles ayant engagé des négociations en matière de PSE)

- aux entreprises en mutation économiques ou technologiques importantes (transition écologique, énergétique, numérique)  et/ou en reprise d’activité, lorsque cela les oblige à revoir leur organisation et de les accompagner par des formations adaptées.

Les « entreprises en reprise d’activité » correspondent aux sociétés qui ont connu une baisse de leur
activité à l’occasion de la crise Covid-19 et qui connaissent une reprise nécessitant un soutien par des
actions de formation adaptées à leurs besoins.

 

Quels sont les salariés éligibles ?

L’ensemble des salariés en AP / APLD ou hors activité partielle sont éligibles, à l’exception des salariés, en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation et ceux appelés à quitter l’entreprise, dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi ou d’une rupture conventionnelle collective et pour lesquels d’autres dispositifs existent.
Il n’y a pas de condition relative au niveau de diplôme ou à la catégorie socio-professionnelle du salarié formé.
Pour les contrats courts (PEC, CDD), ils doivent demeurer salariés jusqu’à l’expiration de la durée de la formation.

 

Quelles formations sont éligibles ?

Toutes les formations à l’exception des formations obligatoires liées à la sécurité et les formations par apprentissage ou par alternance.

Les actions de formation doivent être organisées en parcours structuré. Elles peuvent s’articuler autour de plusieurs modalités pédagogiques (présentiel, distanciel, e-learning,…) et ne peuvent excéder 12 mois. Le parcours de formation doit permettre au salarié de développer des compétences et renforcer son employabilité, quel que soit le domaine concerné.  Les actions d’adaptation au poste de travail peuvent également être prises en compte (au sens du 1er al de l’art L. 6321-1). Il n’y a pas de seuil minimum pour la durée des parcours.

La formation peut se passer pendant le temps de travail ou hors temps de travail avec l’accord du salarié.

Pour être éligibles, ces parcours de formation doivent s’inscrire dans l’un des 4 parcours définis par le gouvernement :

Parcours compétences spécifiques contexte Covid-19 pour accompagner les évolutions conjoncturelles de l’entreprise qui s’imposent pour sa pérennité et son développement : évolution des compétences liées à la conjoncture (nouveaux marchés et produits, nouvelles techniques de commercialisation, nouveaux métiers, nouvelles expertises…) ou mise en place de nouveaux modes d’organisation et de gestion (travail collaboratif renforcé, travail à distance, nouveaux process,…) ou pour finir les actions permettant un accompagnement dans la reprise et le soutien à l’activité.

Parcours anticipation des mutations pour accompagner les montées en compétences indispensables liées aux transitions numérique, écologique et organisationnelles.

Parcours certifiant donnant accès à une certification, un diplôme, un titre professionnel.

Parcours reconversion pour permettre à un salarié de changer de métier, d’entreprise ou de secteur. En interne, en mobilisant en priorité un financement au titre de Pro-A, ou en externe dans une autre entreprise avec le dispositif Transitions Collectives.

 

Quels sont les coûts pris en charge ?

L’ensemble des coûts pour la mise en place d’une formation pris en charge sont les coûts
pédagogiques et le cas échéant les coûts associés (positionnement pédagogique, évaluation et accompagnement du salarié suivant la formation).

 

Prise en charge par le FNE-Formation - Régime d'encadrement temporaire des mesures d’aides d’Etat

 

Possibilité de prendre en charge la rémunération des stagiaires pour les entreprises de moins de 50 salariés par catégorie

 

À quoi s’engage l’entreprise dont les salariés effectuent une formation FNE ?
 

A maintenir le contrat de travail du salarié pendant toute la durée de la formation.

Si vous souhaitez mettre en place le FNE, Elythe vous accompagne dans la l'élaboration de votre projet de formation et dans le montage du dossier. n'hésitez pas à contacter Virginie à vfrassineti@elythe.com ou à m'appeler au 04 42 24 29 03.

 

Partager cet article